Abonnement
Gunten-Index






MentionsLégales

Daniel BOLARD

Cet ouvrage est un roman dont la trame est familiale, culturelle et psychologique.

Il s’inspire de l’histoire de deux femmes, mères, dont les destins se sont croisés dans des circonstances particulières.

Il n’a pas vocation de biographie pour aucun des personnages évoqués, pas plus que pour les familles concernées, de près ou de loin.

Il n’établit qu’une coïncidence vraisemblable avec des Femmes et des Hommes, morts ou encore vivants, pour ce qui est de leur existence ou de certaines épisodes de leur vie.

A travers leur évocation singulière, c’est un hommage rendu à tous pour l’intensité des rapports humains partagés dans la vie et la présente fiction.


Livres

La tyrannie du tas de fumier

C’est en 1942, à Bergerac, que le mariage avait eu lieu, scellant l’union des deux familles. Habitants un petit village du Moyen-Jura, les beaux-parents, paysans par hasard, sont producteurs de lait : une vie harassante, modeste et respectable. Le bas-village est organisé autour d’une unique rue en deux rangées parallèles de fermes mitoyennes. Pour tout visiteur étranger, cet alignement parfait d'imposants tas de fumier en façade, est glaçant.


L’accueil de la belle-mère, Octavie, est rude : austère, autoritaire, possessive, jalouse et sans tendresse. Au bout de deux mois, la tension entre ces deux femmes tourne à la répulsion, le conflit éclate après l’accouchement. Puis ce fut le drame…