Abonnement
Gunten-Index






MentionsLégales

Laurence ALFONSI

 Laurence Alfonsi est Docteur en Lettres et Sciences Humaines. Actuellement romancière, elle a également été chercheur associée dans différents centres de recherche spécialisés en sociologie, cinéma et/ou communication et chercheur au Centre de Sociologie des Représentations et des Pratiques Culturelles à l'Université Pierre Mendès France.

Auteur de nombreux articles parus dans des revues scientifiques, Laurence Alfonsi a également participé à plusieurs colloques et congrès internationaux. Ses travaux ont été particulièrement consacrés à la réception cinématographique, à la sociologie du cinéma, à la prospective culturelle et au rayonnement international de l'œuvre de François Truffaut.


Livres

Les mailles du filet

L'île ronde

En enquêtant sur un complot politique, comment Gaby, le chercheur inoffensif des laboratoires poussiéreux, devient-il l’enjeu d’une conspiration ? On assiste d’abord à l’essor d’une nouvelle guerre froide : lancement de la troisième ère de l’esclavage, puis on découvre les affres d’un système social conçu comme une vaste machination, au service d’une démocratie de façade où peu à peu apparaissent les détails d’une douloureuse logique mortelle. Avec Gaby, Laurence fait éclater des vérités qui lui tiennent à cœur… et gratte sur le papier son amour pour la liberté… « L’art de trahir les apparences banales »… et de dénoncer des « mailles du filet ».

Cet ouvrage nous aide à fuir le quotidien, nous embarquant loin... sur une île de l’archipel canadien. En passant par la passion, l’amour même, tout le monde se pose, aimanté par la beauté de l’endroit, pour vivre avec des personnages toujours en liseré... En liseré du bonheur, du charme, de la sérénité, de la vie, de la mort, mystérieux, engouffrés, presque enlacés dans une sombre histoire : crime ou suicide ? Beau, sage, le style reflète le regard de Laurence sur les êtres, la nature, les objets. Un auteur qu’on n’a pas seulement envie de lire, mais de connaître, d’écouter.

« Cette histoire est d’abord celle d’une rupture, indispensable pour pouvoir renaître. Elle commence par une destination. Un billet d’avion, ce fut en apparence le seul acte dont je fus véritablement acteur. »